L’Atmos 568, modèle onirique de Jaeger-LeCoultre, se révèle grâce au talent de Marc Newson

Quel est le point entre un designer de renom, parmi les plus demandés de sa génération et l’une des Maisons Horlogères les plus raffinées du 21e siècle ? La pendule Atmos 568 ! Le modèle mythique et énigmatique de Jaeger-LeCoultre a pour la première fois été redessinée par l’œil expert du grand designer.

Complexe et magique, presque vivante

La pendule mythique s’offre donc une nouvelle jeunesse grâce au designer, qui nous livre sa vision unique de l’icône horlogère. La pendule Atmos 568 est aussi énigmatique que complexe, et semble vivre sous le regard de ses admirateurs.

La version de la pendule Atmos 568 by Marc Newson se révèle légère, simple et tout en transparence, avec un mécanisme complexe qui semble flotter dans les airs. Le cadran lui reste sobre pour une meilleure lisibilité, rendue meilleure grâce aux chiffres arabes de couleur bleue et rehaussés d’une minuterie. Un bleu spectaculaire et cher au designer.

La pendule Atmos 568 possède également un index pointant le mois délicatement inséré dans son cadran transparent et les aiguilles reprennent le bleu des chiffres. Grande première sur une pendule Atmos : la phase de lune en lecture pleine, reprenant une lune blanche sur un ciel bleu.

Enfin, l’autre versant du mouvement révèle un pont de membrane en forme de croix, une nouveauté de la pendule Atmos 568, et porte le nom du modèle mythique toujours en bleu, accompagné de l’orange contrastant propre au designer et habillant le nom de ce dernier.

La lumière y est aussi belle que la complexité

Ce qui fascine avec la pendule Atmos 568 c’est son incroyable jeu de lumière. Son mouvement a été conçu avec de nombreux espaces de brillance, mis en valeur par la lumière traversant le cristal Baccarat choisi par le designer pour la conception de la cloche. Quant au balancier, il renvoie les rayons du soleil reproduisant ainsi un véritable spectacle.

La cloche en cristal Baccarat de la pendule Atmos 568 a été soigneusement étudiée par les experts de la manufacture afin d’être la plus fine possible. Il se pose délicatement sur un socle plus épais offrant plus de stabilité à la pièce horlogère et la pendule est sublimée grâce à ce nouveau cristal.

Enfin, pour ceux qui découvriraient la complexité de l’Atmos, cette pendule est un véritable mystère. En effet, la pendule Atmos 568 peut fonctionner seule, sans aucune intervention de l’homme. Celle-ci fonctionne grâce aux fluctuations de température sachant qu’un seul degré lui apporte une autonomie de deux jours. Enfin, les rouages n’ont jamais besoin d’être graissés, ce qui détériorerait leur fonctionnement. Un véritable régal pour les connaisseurs qui accepteront son prix de 27 600€ !

D’autres pièces horlogères uniques dans notre catégorie MONTRES

Découvrez l’Atmos 568 by Marc Newson

Partager l'article