La Bugatti Aerolithe de Parmigiani Fleurier : prouesse technique et esthétique

Aucune voiture n’est plus entourée de mystère que la Bugatti Aerolithe Parmigiani Fleurier a été animé et inspiré par la collection Bugatti et a relevé le challenge de retranscrire l’essence de la voiture en une montre d’exception.

Un hommage à la Bugatti Aerolithe

Bugatti Aerolithe se distinguait par son rivet qui la traversait de la pointe à l’arrière et qui conférait à cette voiture son caractère unique, son aspect streamline fluide et futuriste. Cette épine dorsale a donc été reprise sur la montre Bugatti Aerolithe et a été répercuté sur les quatre cornes de la pièce. Le profil de ces cornes est inchangé, conformément aux codes de la marque, mais c’est leur surface qui est rivetée, symbolisant ainsi l’ingéniosité de Jean Bugatti et la prouesse technique qui a donné vie à la voiture il y a 80 ans.

Un exceptionnel chronographe fly-back

La complication du « fly-back » est une spécialité de l’aéronautique permettant à son porteur d’arrêter, remettre à zéro et faire repartir son chronomètre en une seule pression. En accord avec la voiture de course qu’il représente, le garde-temps Bugatti Aerolithe est équipé du module fly-back qui a la particularité d’être reporté sur 180° pour une meilleure facilité d’usage. Plus fin que les autres chronographes de la marque, le boîtier de la Bugatti Aerolithe a été réétudié dans son profil, plus élancé, plus aérien, reprenant les courbes envoûtantes de la voiture.

Une élégance époustouflante

Chaque fois que Parmigiani Fleurier se lance dans la conception d’une nouvelle montre Bugatti, la manufacture chaux-de-fonnière Les Artisans Boîtiers doit redoubler d’effort et de créativité pour rendre hommage à la mythique marque de Bugatti.

Pour cette époustouflante édition, Les Artisans Boîtiers ont donc imaginé la solution ingénieuse consistant à fabriquer le boîtier avec un interstice au niveau de sa base puis de cacher cet interstice au moyen d’une bague « de décor » qui assure l’hermétisme de la pièce. Cette bague en titane a permis de varier les textures et les couleurs de la pièce en même temps qu’elle a rendu possible un travail de finition parfait. Le parallèle n’est pas innocent avec le rivet de la voiture qui permettait initialement de contourner la difficulté de soudure et a fini par constituer l’intérêt esthétique premier de l’Aerolithe.

Sur le cadran, le Bleu Abyss est le domaine d’excellence de Quadrance et Habillage, la manufacture du pôle horloger spécialisée en cadrannerie. Aux profondeurs infinies du cadran se superposent des aiguilles rouge vif qui font écho au logo rouge et noir de Bugatti à six heures. Ce contraste se répercute dans le bracelet Hermès qui est en veau bleu saphir grené et dont la tranche reprend le rouge vif astiqué du cadran. La boucle enfin, est entièrement reconçue pour symboliser une calandre de voiture, afin que l’ADN de la marque Bugatti entoure le poignet sous tous les angles.

La Bugatti Aerolithe est une merveille technique aussi bien qu’une prouesse de créativité esthétique en ce sens qu’elle condense les traits distinctifs d’une voiture sans perdre pour autant l’essence d’un garde-temps Parmigiani Fleurier.

bugatti-aerolithe-1 bugatti-aerolithe-3 bugatti-aerolithe-2 bugatti-aerolithe-5 bugatti-aerolithe-4 bugatti-aerolithe-6

[button size=”small” color=”black” style=”none” new_window=”true” link=”http://www.parmigiani.ch/fr”]Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la Maison Parmigiani Fleurier.[/button]

 

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer