La Bugatti Mythe par Parmigiani Fleurier

La rencontre entre Parmigiani Fleurier et Bugatti survient en 2001. A cette époque, la prestigieuse écurie de Molsheim est à la recherche d’une association forte avec une entreprise horlogère qui ait une propension à l’excellence technique, mais aussi artistique, un sens accru du design et de l’élégance des formes.

C’est en toute logique que Bugatti noue son destin avec Parmigiani Fleurier et officialise leur partenariat en 2004. Depuis, la manufacture fleurisanne s’évertue à créer les garde-temps de la collection Bugatti qui sont bien plus qu’une montre estampée d’un logo de voiture ; elles sont l’incarnation d’une voiture en montre.

La Bugatti Anniversaire

Pour célébrer les dix ans du partenariat, Parmigiani Fleurier présente en 2014, trois éditions limitées du garde-temps Bugatti. La marque choisit de se baser sur le modèle iconique de la Bugatti 370 et son mouvement tubulaire transversal qui avait inauguré le partenariat en 2004.

La Bugatti Mythe, la Bugatti Victoire et la Bugatti Révélation sont les trois nouvelles réalisations de cette Edition Limitée Anniversaire. Cette nouvelle collection se détache de l’esprit « hi-tech » et futuriste qui avait prévalu dans certaines réalisations Bugatti de cette première décennie pour privilégier des techniques artisanales traditionnelles.

Le retour aux techniques classiques de la Haute Horlogerie correspond ici à une volonté de faire un clin d’œil à l’histoire de Parmigiani Fleurier et l’essence de la marque.

Le partenariat entre Parmigiani Fleurier et Bugatti fête ses 10 ans avec une prestigieuse déclinaison de garde-temps dans son sillon qui atteste de sa force grandissante.

La Bugatti Mythe

Première née de cette Edition Anniversaire, la Bugatti Mythe fonde son esthétique sur un élément emblématique de Bugatti : la célèbre calandre type 57. Cette calandre qui ornait les premières voitures Bugatti est frappante par sa structure faite de lignes et non pas d’alvéoles. Ces lignes sont reprises sur le cadran de la montre et elles débordent de son périmètre vers le bas en affirmant le style art déco qui avait fait le succès de la calandre historique.

Au-delà de ce tribut à l’histoire de Bugatti, le garde-temps Bugatti Mythe est également un hommage à la collaboration incessante des traditions industrielles et artisanales dans le monde automobile aussi bien qu’horloger. Invariablement liés chez Bugatti, l’industrie et l’artisanat ont combiné leur potentiel dans chaque création, gage de valeur de la marque.

La Bugatti Mythe représente cet alliage par l’effet bicolore des surfaces de sa carrure. Une surface gris anthracite piquetée, afin de renforcer son aspect « brut », représente la facette industrielle du spectre ; les surfaces patinées et dorées en laissent deviner la facette artisanale et raffinée.

La Bugatti Mythe se distingue par son calibre PF370, équipé d’un remontage manuel par outil dynamométrique. Son indication de réserve de marche est gravée sur le tambour. La Bugatti mythe se distingue notamment par sa réserve de marche de 10 jours et ses deux barillets. Le mouvement comprend 314 composants, dont 37 sont des rubis. Sa fréquence est de 3HZ.

Son boîtier en or rose 18 carat à forme cylindrique mesure 32.40 x 52.50 mm, 18.6 mm d’épaisseur et arbore une magnifique finition polie, satinée et martelée. Enfin, la glace est en saphir anti-reflet et le fond en saphir. En gravure de fond, on observe, à juste titre, l’indication “2004-2014”.

Enfin, le bracelet Hermès est en cuir de veau couleur ébène avec une boucle déployante en or rose.

La Bugatti Mythe est porteuse d’une symbolique forte qui fait renaître à elle seule l’histoire de deux marques et le succès d’une collaboration.

bugatti-mythe-parmigiani-1 bugatti-mythe-parmigiani-5 bugatti-mythe-parmigiani-4 bugatti-mythe-parmigiani-3 bugatti-mythe-parmigiani-2

[button size=”small” color=”black” style=”none” new_window=”true” link=”http://www.parmigiani.fr/fr”]Plus d’informations sur Parmigiani Fleurier[/button]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer