Mas Citta, Mas Angina et Mas Atman, tryptique de luxe, calme et volupté à Ubud.

Il est des lieux où la beauté de l’endroit est sublimée par la touche de l’homme. Artistique, bienveillante et épurée. C’est de cette veine que Philippe GÉRÔME a pensé trois villas au charme sud-asiatique, à l’équilibre Feng-Shui, et à la note sucrée des îles paradisiaques.

Chargé d’histoire, et fer de lance des savoirs-faires ancestraux, Mas Village est situé à quelques encablures d’Ubud, destination privilégiée de touristes venus du monde entier, en quête de verdure luxuriante, dépaysement si propre à cet archipel de l’Asie du Sud-Est. Au détour d’un quartier, des artisans s’affairent à biseauter des masques de cérémonie, à façonner des accessoires de théâtre, ou ériger quelques statues, que les touristes rapporteront tel un trophée symbolique de leur escapade crusoeïste.

Il fait bon vivre, flâner, observer, sentir la douceur épicée des cuisinières aguerries préparer le Nasi Goreng, plat local à base de riz. C’est sur ce haut lieu d’intérêt balinais que le Français a jeté son dévolu. Amoureux du teck et de l’acajou, il a pensé un véritable triptyque du haut de gamme à la française, à l’inspiration pourtant bien locale.

« Fabriquer un souvenir ineffaçable »

Le projet était ambitieux ; « Un endroit exclusif et discret, dont on se passerait l’adresse de la bouche à l’oreille » évoque Philippe GÉRÔME avec malice. Il faut reconnaître que le pari est réussi.

Les trois villas d’architecte flambant neuves, au style contemporain et à la décoration soignée, happent leurs hôtes pour leur faire passer un véritable moment d’exception. Il faut reconnaître que le pari est réussi. Les trois villas d’architecte flambant neuves, au style contemporain et à la décoration soignée, happent leurs hôtes pour leur faire passer un véritable moment d’exception.

Au milieu des rizières, sous un soleil illuminant mais bienveillant, l’invité découvre cette sensation d’unicité qui le laisse rêveur. Se prélasser au bord de la piscine à débordement, en contemplant une décoration mêlant art contemporain et patrimoine local grâce aux larges baies vitrées offrant une vue plongeante sur un salon espacé, décoré avec goût, il fallait le penser. Le Français l’a fait.

« Nous voulions offrir une expérience noble. Non pas construire une villa de plus parmi d’autres similaires, mais créer une symbiose particulière, fabriquer un souvenir ineffaçable ».

Avec plus de 200 mètres carrés de surface habitable par lodge, pour seulement 3 suites parentales chacun, l’aisance est privilégiée. Et Philippe GÉRÔME de donner raison à Bertrand LAVIER, lequel répète à l’envi que « l’espace, c’est le Luxe absolu ».

Le plasticien a cette vision des choses que l’entrepreneur a su matérialiser en pensant efficacement la distribution. Cuisine américaine haut de gamme toute équipée, ouverte sur un large salon équipé de mobilier scandinave, hauteurs sous-plafond généreuses, permettant un rafraichissement de l’air contrastant efficacement avec l’estival climat, chambres silencieuses moelleusement dotées, salles de bains spacieuses, service haut de gamme à la carte, tout est fait pour que le convive se sente serein et reposé.

Il y a, hélas, une seule chose à déplorer. On s’attendait à ce que Philippe GÉRÔME, puisqu’il suspend le temps, sache l’arrêter.

Mais lorsque le séjour prend fin dans ce paradis d’Eden, et que le privilégié doit s’en retourner, le quotidien reprend ses droits et impose à nouveau ses devoirs …

Découvrez le mas Citta

Découvrez le Mas Anga

Découvrez le Mas Attman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer