La McLaren 650S : le fruit de 50 ans de courses

McLaren Automotive a dévoilé en première mondiale au 84ème salon international automobile de Genève la nouvelle sportive, qui vient s’ajouter à sa gamme de sportives avant-gardistes – la McLaren 650S. Conçue et développée pour offrir aux passionnés une expérience ultime en matière de luxe, d’engagement du conducteur et d’enthousiasme, la McLaren 650S est également spectaculaire et magnifiquement dessinée. Elle est le fruit de 50 ans de courses et victoires au plus haut niveau du sport automobile. Elle a appris de ses deux aînees, la 12C ainsi que de la stupéfiante McLaren P1TM et vient se positionner entre les deux dans la gamme des supercars de McLaren.

La McLaren 650S : une puissance incomparable

La McLaren 650S est disponible en version Coupé et Spider. Sur le plan mécanique, la 650S, Coupé ou Spider, profite d’un moteur 3,8 litres V8 biturbo qui passe de 625 à 650 chevaux délivrés à 7.250 tr/min, le couple bondissant de 600 à 678 Nm au régime de 6.000 tr/min. tandis que la boîte double embrayage 7 rapports bénéficie d’une gestion revue pour l’occasion.

La McLaren 650S affiche ainsi une vitesse maximale de 329 km/h et abat le 0 à 100 km/h en 3,0 secondes, le 0 à 200 km/h en 8,6 secondes, le 400 mètres départ arrêté en 10,6 secondes et le kilomètre départ arrêté en 19,0 secondes. Côté freinage, la McLaren 650S hérite des disques de freins carbone céramique (394 mm à l’avant et 380 mm à l’arrière) et s’arrête à partir de 200 km/h en 123,5 mètres et à partir de 100 km/h en 30,7 mètres.

“Bien sûr les chiffres de performances sont importants, et ils aident à augmenter l’expérience de conduite” déclare Mike Flewitt, PDG de McLaren Automotive, “mais ils ne sont qu’une partie de l’histoire. C’est une voiture se résumant au ressenti et à la mesure.” Selon le constructeur britannique, la conduite a été améliorée, le comportement à haute vitesse est optimisée et la direction profite d’un appui aérodynamique supérieur. Jamie Corstorphine, ancien journaliste pour le magazine anglais Autocar et désormais responsable de la production chez McLaren, insiste notamment sur le fait que l’équilibre de la 650S a été amélioré, que sa direction est plus communicative, et que les rétrogradages de sa boîte de vitesse sont plus “émotionnels”. Un allègement est aussi au programme, grâce notamment à l’utilisation des sièges en fibre de carbone de la P1.

En effet, la McLaren 650S gagne un nouveau système de contrôle de roulis PCC (alias ProActive Chassis Control), ABS recalibré, ressorts raffermis, améliorations aéro (24 % d’appui en plus à 240 km/h), etc. A mi-chemin entre P1 et MP4-12C par le style et les performances, cette 650S entend clairement s’imposer dans sa catégorie.

Un design engagé

Sur le plan esthétique, la 650S est clairement inspirée du coupé 12C et de l’hypercar hybride P1, qui avait été présentée au salon de Genève en 2013. En effet, Le design de la nouvelle 650S traduit à la perfection l’ADN du constructeur britannique, un savant mélange de la P1 et de MP4-12C.

Il s’agit donc de très haut de gamme, qui sans être révolutionnaire montre quelques nouveautés, à l’image de la face avant du véhicule, dessinée pour atteindre un maximum d’aérodynamisme. La particule «S» traduit la sportivité exacerbée de ce modèle dont les lignes s’inspirent largement de la P1 notamment au niveau de la face avant.

Reprenant dans l’ensemble les formes de la 12C, la 650S fait évoluer les principaux éléments de carrosserie, hormis la cellule centrale : boucliers (avant / arrière), optiques (avant), ailes avant, entrées d’air latérale… Un travail qui lui permet d’arborer un style plus raccord avec la P1, mais qui a aussi pour mérite d’améliorer les performances aérodynamiques.

Pas de nouveautés à signaler, en revanche, en ce qui concerne l’intérieur : on accède toujours dans l’habitacle entièrement revêtu de suédine en soulevant les portières en élytre. Notons tout de même quelques nouveautés à bord comme les baquets carbone en option, dérivés de ceux de la P1, la radio numérique DAB, la caméra de recul ou encore la colonne de direction réglable électriquement. Le tout arborant un style épuré et élégant.

La McLaren 650S sera disponible comme la MP4 12C en carrosseries Coupé ou Spider. Comme sa puissance, son tarif devrait aussi logiquement être revu à la hausse pour avoisiner les 250 000 euros.

mclaren_650s_8 mclaren_650s_1 mclaren_650s_2 mclaren_650s_3 mclaren_650s_4 mclaren_650s_5 mclaren_650s_6 mclaren_650s_7 mclaren_650s_11 mclaren_650s_12 mclaren_650s_13 mclaren_650s_14 mclaren_650s_15

[button size=”small” color=”black” style=”none” new_window=”true” link=”http://www.mclaren.com”]Pour plus d’informations, consultez le site de McLaren[/button]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer