La Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse Meo Costantini

La série de voitures « Les Légendes de Bugatti » a été lancée en Août 2013 au concours d’élégance de Pebble Beach en Californie. Les deux premières on été la Bugatti Veyron Jean-Pierre Wimille et la Bugatti Veyron Jean Bugatti. Cette semaine Bugatti a présenté, au Dubaï International Motor Show, son troisième modèle de la série « Les Légendes de Bugatti » (il y aura en tout 5 modèles présentés par Bugatti).

La marque française possède une histoire prestigieuse qui mêle supercars de luxe et icônes de la performance. Ces deux qualificatifs illustrent à la perfection la Bugatti Veyron Meo Costantini, de quoi célébrer le passé historique et emblématique de la marque. La Meo Costantini, comme toutes celles de la série, se base sur la sublime Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse.

La Bugatti Veyron Meo Costantini, la passion n’a pas de limite

Les trois exemplaires construits par Bugatti ont été créés pour rendre hommage au pilote Bartolomeo « Meo » Costantini.  Repéré par Ettore Bugatti lors d’une participation à la modification d’une Bugatti Type 13 avec laquelle il allait courir, il devint un ami proche du fondateur de la firme française de légende. Meo pris aussi place à la tête de l’écurie de course Bugatti pendant de nombreuses années, remportant notamment à deux reprises l’emblématique course de Targa Florio, sur un modèle Type 35.
Le puissant moteur W16 de 8 litres quadri-turbo de 1200 chevaux, permet à cette voiture d’exception de réaliser un 0 à 100 km/h en 2,6 secondes avec une vitesse de pointe de 408 km/h. Des performances qui en font le roadster de production le plus rapide au monde. Une réussite incroyable !

La Bugatti Veyron Meo Costantini, un design surprenant

 La Veyron Legend Edition Meo Costantini, est une voiture superbe et unique en son genre, avec son chrome brillant et son bleu saisissant. Paré d’une robe « Bugatti Dark blue Sport » conçue spécialement pour ce modèle, La Bugatti Meo Costantini se distingue par diverses références de style à la Type 35, la voiture de course du pilote italien.  Le bolide est vêtu d’une peinture extérieure unique, avec un retour à la couleur aluminium bleu et poli de l’écurie française jouant ainsi le contraste avec le carbone.

La configuration du parcours de la course Targa Florio peinte sur le dessous de l’aile arrière achève avec exception les finitions. L’habitacle arbore une garniture en cuir sur mesure avec des coutures bleues, tandis que les sièges ont été brodés avec la signature de Meo Costantini. La plaque en aluminium représentant la piste Targa Florio rappelle les scènes de courses gravées au laser présentes sur les panneaux de portes.

Pour le plaisir d’acquérir un des trois modèles de cette édition ultra limitée, et pour avoir le privilège de prendre la place de Meo Costantini, il faudra débourser 2,09 millions d’euros. Le prix de l’excellence, de la rareté et de l’exception chez Bugatti.

bartolomeo constantini bugatti
meo-costantini
bugatti costantini
bugatti-legend costantini
costantini bugatti
costantini bugatti
bugatti-l
bugatti-legend

[button size=”small” color=”black” style=”none” new_window=”true” link=”http://www.bugatti.com/fr/les-legendes/meo-costantini.html”]Plus d’informations sur le site de Bugatti[/button]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer