Lamborghini présente un nouveau taureau de combat, l’Huracán LP 610-4

Après dix ans de bons et loyaux services et quelque 14.022 exemplaires produits, le modèle Gallardo se retire de la course pour laisser la place à l’Huracán LP 610-4 qui sera, officiellement,  présentée au public au salon de Genève, en mars 2014.  La remplaçante de la Gallardo est ainsi gratifiée du patronyme Huracán, dieu Maya du vent, du feu et de la tempête. Tempétueuse !

Un design pure et unique

Inspirée d’une Aventador modèle réduit, les contours de l’Huracán reflètent fidèlement l’esprit Lamborghini et révolutionne le design de sa devancière, la Gallardo : des lignes tranchantes et agressives, des volumes sculptés et des surfaces précises avec notamment de larges prises d’airs latérales.

Le point de départ de la silhouette de l’Huracán serait né du désir de créer une voiture au profil défini par une seule et même ligne fusionnant l’avant et l’arrière de la voiture. De nuit, l’Huracán est indéniablement une Lamborghini. Les feux principaux sont bien entendu équipés de LED mais, sur ce dernier modèle, toutes les autres fonctions lumineuses font appel à une technologie LED de dernier cri.

L’intérieur, mêlant cuir Nappa et Alcantara, est plus épuré que celui de la Gallardo dans la répartition des volumes avec en point d’orgue une nouvelle instrumentation numérique sur écran de 12,3 pouces, des aérateurs hexagonaux et de très grandes palettes de commande de la boîte robotisée.

Son design est certes séduisant mais c’est bien par ses performances et sa technologie que l’Huracán fait le grand saut rattrapant le retard accumulé par la Gallardo sur l’Aventador.

Technologie innovante, dynamiques exceptionnelles et qualité de dernier cri

Affichant 1.422 kg sur la balance, soit 12 kg de plus que sa devancière, l’Huracán est équipée du V10 5.2 qui développe désormais 610 chevaux et 560 Nm de couple, soit 40 ch de plus que la Gallardo Superleggera. Ce bloc est associé à une nouvelle boîte à sept rapports et double embrayage, baptisée “Lamborghini Doppia Frizione” (LDF) avec contrôle électronique, gage d’une meilleure souplesse de passage. Cerise sur le gâteau : trois modes de conduite sont disponibles et accessibles directement au volant : Strada, Sport et Corsa.

Se rapprochant toujours un peu plus de la reine Aventador, au V12 de 700 chevaux, la Lamborghini Huracán n’est qu’à 3 dixièmes de seconde de sa grande sœur avec un chrono de 3,2 secondes sur le 0 à 100 km/h. Le 0 à 200 km/h impressionne tout autant avec un chrono de 9,9 secondes, le tout nous propulsant à une vitesse de pointe de 325 km/h.

Le dernier-né de la marque au taureau sera présenté, à partir de Janvier 2014, lors des 130 présentations privées organisées dans 60 pays à travers le monde par la firme de Sant’Agata.   Le lancement officiel est quant à lui prévu au mois de mars prochain, sur le salon automobile de Genève. Les prix devraient être communiqués à ce moment mais il ne devrait pas être inférieur aux 178.000 € qui étaient demandés pour la Gallardo LP 560-4. Avis aux amateurs !

lamborghini-huracan-20 lamborghini-huracan-19 lamborghini-huracan-18 lamborghini-huracan-17 lamborghini-huracan-14 lamborghini-huracan-13 lamborghini-huracan-12 lamborghini-huracan-11 lamborghini-huracan-10 lamborghini-huracan-9 lamborghini-huracan-8 lamborghini-huracan-7 lamborghini-huracan-6 lamborghini-huracan-5 lamborghini-huracan-4 lamborghini-huracan-3 lamborghini-huracan-2 lamborghini-huracan-1 lamborghini-huracan-16

Auteur: JC Diago

[button size=”small” color=”black” style=”none” new_window=”true” link=”http://www.lamborghini.com/en/home/”]Plus d’informations sur le site de Lamborghini[/button]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer