Bois, carbone et composite… Benoît Ipas, un créateur singulier

The Milliardaire - Publié le 02 mai 2019 - Art

Amoureux du composite, Benoît Ipas est une pierre rare du domaine artistique… Invoquant la noblesse du bois et la robustesse du carbone, le Toulousain s’abandonne depuis 2015 à la réalisation de mobiliers résolument singuliers, mais d’une distinction assumée. Lampe en teck et résine, échiquier élégant, table d’époxy et d’orme… l’artiste dispose d’un portfolio fertile, quoique inouï de par sa technicité. Le Toulousain se dit être inspiré « de partout. Je regarde tout ce qui m’entoure », abrège-t-il dans les colonnes De fil en déco.

Du mobilier d’une rare technicité

Un matériau composite allie les propriétés de deux composants non miscibles – donc hétérogènes – en un élément seul et amélioré. En jouant avec les propriétés du bois et du carbone, Benoît Ipas n’est entravé que par la seule limite de son imagination. Quelques-unes de ses productions en témoignent : un bouclier monochrome grandeur nature de Captain America ou, encore, une table de poker. Cette dernière est, par ailleurs, un de ses rendus les plus impressionnants. Munie d’un plateau en fibre de carbone poli lustré et de bordures en cuir avec surpiqûres, la table est même conforme aux requis du poker compétitif.

Pour un tel résultat, le travail est long, voire laborieux. Il peut s’étendre sur une poignée de mois. Pour se faire, le Toulousain applique une succession de pellicules de tissus de carbone et de résine, ce pour garantir la solidité de l’objet fini. Puis, il rectifie les quelques imperfections à l’aide d’injections de résine. Une étape cruciale puisqu’elle empêche l’apparition d’irrégularités une fois le vernis céramique posé. Le résultat est bluffant.

Luxueux et raffinés

Partant, les rendus, de par leurs finitions pointilleuses, s’intègrent parfaitement dans les intérieurs contemporains et épurés. Titulaire d’un diplôme de stratifieur composite et d’ajusteur aéronautique, Benoît Ipas mise sur la valeur sûre du noir – une constante dans ses constructions en carbone. Souvent des exemplaires uniques ou limités, certaines de ses productions sont, néanmoins, customisables (peinture, éléments interchangeables comme le tissu…).

En outre, Benoît Ipas est soigneux au regard des matériaux choisis. L’olivier, le chêne, l’orme massif ou le noyer, le choix du bois n’est, par exemple, pas laissé au hasard… Les résines utilisées sont, pareillement, sélectionnées avec soin. L’objectif étant, pour lui, de se faire une place durable dans le marché du luxe et du meuble haut de gamme. Sa table de poker et son échiquier en carbone, des pièces exceptionnelles à exemplaire unique, sont actuellement disponibles à la vente.

Découvrez les oeuvres de Benoît Ipas sur son site internet.

Partager l'article

Vous aimerez peut etre