AeroMobil 3.0 : la première voiture volante au monde

Blade Runner, Retour vers le Futur, le 5e Element : la fiction rattrape désormais la réalité. AeroMobil, l’entreprise slovaque, a dévoilé mercredi 29 octobre son prototype de voiture volante : l’AeroMobil 3.0 au festival Pionneers à Vienne, qui célèbre l’innovation et la technologie de pointe.

L’histoire du projet

Après 25 années de développement, la société slovaque AeroMobil fondée par Juraj Vaculik et Stefan Klein dévoile un troisième prototype fonctionnel de voiture volante biplace.

Depuis 1989, Stefan Klein a travaillé sur le concept d’une voiture volante dans le but d’inventer un nouveau moyen de transport révolutionnaire.

En 2010, Klein a joint ses compétences à celle de Juraj Vaculik afin de commercialiser ce projet. Les créateurs souhaitaient, en effet, inventer un nouveau mode de transport à part entière, pour éviter aux conducteurs “la prison des embouteillages” et aux voyageurs “la prison des aéroports”.

Après avoir dévoilé le pre-prototype de la voiture volante AeroMobil 2.5 en 2013, le prototype AeroMobil 3.0 a été conçu et fabriqué en à peine 10 mois.

En 2014, AeroMobil dévoile désormais avec succès son prototype de voiture volante : la AeroMobil 3.0 et ses premiers essais grandeur nature.

L’AeroMobil 3.0

Contrairement à la DeLorean volante, l’AeroMobil 3.0 ne permet pas encore de voyager dans le temps mais Stephen Klein et Juraj Vaculik estiment que leur innovation pourrait «changer le transport personnel à l’échelle mondiale».

À mi-chemin entre l’avion et la voiture, l’AeroMobil 3.0 serait capable de circuler sur route à 160 km/h et d’atteindre les 200 km/h dans les airs une fois ses ailes déployées. De plus, cette voiture volante n’aurait besoin que d’une piste de 250 mètres pour s’envoler, et de 50 mètres pour atterrir.

Encore en phase de test avant une future commercialisation, l’AeroMobil 3.0 pourrait parcourir plus de 700 km dans les aires et 875 km sur les routes, avec une consommation de 8 litres aux 100 sur route et 15 litres au 100 dans l’air. L’engin, qui roule à l’essence classique, dispose d’un seul moteur Rotax 912 de 100 ch qui entrainerait au choix les roues avant ou l’hélice arrière du véhicule de 2,24 m de large en mode voiture ou 8,32 m en mode avion.

Construit en matière composite, de ses roues en passant par ses ailes et son carénage, l’AeroMobil 3.0 est à l’aise tant dans les airs que sur l’asphalte.

Pour conduire l’engin, il vous faudra toutefois le permis de pilote d’avion.

L’AeroMobil 3.0 doit encore réaliser plusieurs tests avant la commercialisation, dont la date est encore inconnue. Concernant le prix, les créateurs estiment qu’il oscillera entre celui d’une voiture de luxe et d’un petit avion, soit aux environs de 200 000 Euros.

Pour découvrir d’autres innovations, consultez notre rubrique Aviation.

Photographie ©AeroMobil

AeroMobil-3-airplane-1 AeroMobil-3-airplane-17 AeroMobil-3-airplane-16 AeroMobil-3-airplane-15 AeroMobil-3-airplane-14 AeroMobil-3-airplane-13 AeroMobil-3-airplane-12 AeroMobil-3-airplane-11 AeroMobil-3-airplane-10 AeroMobil-3-airplane-9 AeroMobil-3-airplane-8 AeroMobil-3-airplane-6 AeroMobil-3-airplane-5 AeroMobil-3-airplane-4 AeroMobil-3-airplane-3 AeroMobil-3-airplane-2

[button size=”small” color=”black” style=”none” new_window=”true” link=”http://www.aeromobil.com/about”]Plus d’informations sur l’AeroMobil 3.0[/button]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer