La Monaco V4 Phantom par Tag Heuer : le noir lui va si bien

Rappelez-vous lors du salon Baselworld 2014, TAG Heuer dévoilait la Monaco V4 Tourbillon avec son boîtier en titane Grade 5 poli et revêtement en carbure de titane noir. Cette fois-ci, TAG Heuer frappe encore plus fort en présentant une toute nouvelle version all black de sa Monaco V4 : la Monaco V4 Phantom.

La Monaco : une montre de légende

Il y a 11 ans, TAG Heuer présentait sa première Monaco V4.

V4  pour la platine en forme de V qui porte les quatre barillets montés en série, deux par deux, sur des roulements à billes.

Inclinés à +/-13°, ils évoquent les cylindres d’un moteur de voiture de Formule 1. Avec sa transmission par courroies et sa masse linéaire qui se déplace sur un rail droit au lieu de tourner comme de coutume (sous brevet), la Monaco V4 avait, dès lors, bouleversé les principes fondamentaux de l’horlogerie mécanique.

Logée dans le boîtier carré de la Monaco portée par Steve McQueen dans l’inoubliable film  “Le Mans” en 1971, la première Monaco V4 avait été honorée du prix du Red Dot Design Award en Allemagne, du prix Watch of the Year du magazine Wallpaper et du prix Best of What’s New du magazine Popular Science.

All Black

Totalement noire. Totalement mat. Racée. Sans compromis. Quasiment furtive. Voilà comment décrire la nouvelle Monaco V4 Phantom !

Pour la version 2015, la grande nouveauté de TAG Heuer réside dans la boite de la montre réalisée en CMC (Carbon Matrix Composite) et les 7 ponts de son mouvement qui ont été réalisés eux-aussi en CMC (Carbon Matrix Composite).

C’est une technique particulière qui a été utilisée pour les fabriquer, à savoir avec du carbone « orienté », c’est-à-dire que les fibres de carbone ont été orientées dans le moule, puis microbillées, leur offrant un rendu « brossé vertical mat noir » régulier particulièrement élégant.

Tout le cadran est dans les nuances de gris foncé ou noir. Les aiguilles par exemple ont été facettées satinées, traitées Titanium Carbide Coating, avec du SuperLuminova™ gris anthracite.

Seuls les rubis (48 pierres au total dans le mouvement) font apparaitre de discrètes petites touches rouges.

Au final, mécanique d’Avant-garde pour la conception de son mouvement, performance technique avec la maitrise de la fibre de carbone, savoir-faire horloger pour le développement, la fabrication et l’assemblage à la main chez TAG Heuer à La Chaux-de-Fonds en Suisse, la Monaco V4 Phantom est une version contemporaine racée, ultra légère et plus résistante aux chocs, avec un design particulièrement affuté pour cette grande complication.

Avec la Monaco V4 Phantom, la maison TAG Heuer ravira à coup sûr les amateurs de montres de sport.

Toujours plus de savoir-faire horloger dans notre rubrique Montres.

Tag-Heuer-Monaco-V4-Phantom-1 Tag-Heuer-Monaco-V4-Phantom-3 Tag-Heuer-Monaco-V4-Phantom-2

[button size=”small” color=”black” style=”none” new_window=”true” link=”http://www.tagheuer.com/fr/actualites-montres/the-monaco-v4-phantom”]Plus d’information sur la Monaco V4 Phantom[/button]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous allez aimer